Peut-on renoncer à la succession d’un homme vivant ?

Non.

L’on ne peut renoncer à la succession d’un homme vivant, ni aliéner les droits éventuels qu’on peut avoir à cette succession.

Article 59 de la loi n° 2019-573 du 26 juin 2019 relative aux successions