04 – La déchéance de la nationalité ivoirienne qui frappe l’étranger peut-elle s’étendre à sa famille?

Oui en principe.

La déchéance peut être étendue au conjoint et aux enfants mineurs de l’intéressé, à condition qu’ils soient d’origine étrangère et qu’ils aient conservé une nationalité étrangère.

Cependant, elle ne peut être étendue aux enfants mineurs si elle ne l’est également au conjoint.

Le Décret qui, dans les conditions prévues ci-dessus, étend la déchéance au conjoint et aux enfants mineurs de la personne déchue est pris dans les mêmes formes.

Articles 56 et 75 de la loi n° 61-415 du 14 décembre 1961 portant Code de la Nationalité ivoirienne