16 – La partie lésée autre que les victimes directes peut-elle intervenir devant la juridiction répressive déjà saisie ?

Oui.

Toute partie lésée, autre que ceux qui ont personnellement souffert du dommage directement causé par l’infraction, peut intervenir devant la juridiction répressive déjà saisie, en vue de réclamer la réparation du préjudice matériel qu’elle a subi, résultant de la faute de l’auteur de l’infraction.

La partie qui a exercé son action devant la juridiction civile compétente ne peut la porter devant la juridiction répressive. Il n’en est autrement que si celle-ci a été saisie par le ministère public avant qu’un jugement sur le fond ait été rendu par la juridiction civile.

Articles 7, 10 et 20 de la loi n° 2018-975 du 27 décembre 2018 portant code de Procédure pénale