La procédure d’arbitrage est-elle obligatoire ?

Non.

Lorsque les parties conviennent de soumettre le différend à la procédure d’arbitrage, elles sont tenues d’en exécuter la sentence.

Elles doivent préciser si elles entendent recourir à la désignation d’un arbitre unique ou d’un comité arbitral composé d’un magistrat et de deux arbitres.

L’arbitre unique ou les membres du comité arbitral sont désignés par les parties ou, à défaut d’accord entre celles-ci, dans les cinq (5) jours ouvrables de la soumission du différend à la procédure d’arbitrage selon des conditions fixées par décret. Ils sont choisis parmi les personnes susceptibles de remplir les fonctions d’arbitre dont la liste est établie chaque année par arrêté du ministre chargé du Travail sur proposition des organisations syndicales d’employeurs et de travailleurs. Cette liste comprend des personnalités choisies en fonction de leur autorité morale et de leur compétence en matière économique et sociale.

Article 82.10 de la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015 portant Code du Travail