Est-il possible pour les groupements capables d’ester en justice pour intenter une action en dommages-intérêts à l’encontre de ses propres membres ?

Oui.

Les groupements capables d’ester en justice, liés par une Convention collective de Travail ou un accord collectif d’établissement, peuvent, en leur nom propre, intenter une action en dommages-intérêts à l’encontre de tous autres groupements de leurs propres membres ou de toutes personnes, liés par la Convention ou l’Accord qui en violeraient les engagements contractés.

Les personnes liées par une Convention collective ou un Accord peuvent intenter une action en dommages-intérêts à l’encontre d’autres personnes ou groupements liés par la Convention ou l’Accord qui violeraient à leur égard les engagements contractés.

Articles 72.11 et 72.12 de la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015 portant Code du Travail