Une indemnité est-elle accordée au travailleur qui a cessé son service et qui demeure dans l’attente de son moyen de transport ?

Oui.

Le travailleur qui a cessé son service et qui est dans l’attente du moyen de transport désigné par son employeur pour regagner sa résidence habituelle, reçoit de l’employeur une indemnité, égale au salaire qu’il aurait perçu, s’il avait continué à travailler et continue de bénéficier jusqu’à son embarquement des avantages en nature prévus au contrat.

Le travailleur dont le contrat est signé ou dont le contrat est arrivé à expiration, et qui reste à la disposition de l’employeur dans l’attente du moyen de transport lui permettant de quitter sa résidence habituelle pour son lieu d’emploi ou inversement, reçoit de l’employeur pendant cette période, une indemnité calculée sur la base de l’allocation de congé.

Article 26.7 de la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015 portant Code du Travail