Un contrat à durée déterminée peut-il avoir pour motif de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale de l’entreprise ?

Non.

Le contrat à durée déterminée à terme imprécis, quel que soit son motif, ne peut avoir pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise.

Il ne peut être conclu que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas ci-après :

a) remplacement d’un travailleur en cas d’absence, de suspension de son contrat de travail ou d’attente de l’entrée en service d’un travailleur recruté par contrat à durée indéterminée ;

b) surcroît occasionnel de travail ou activité inhabituelle de l’entreprise ;

c) emplois à caractère saisonnier ;

d) emplois dans certains secteurs d’activité définis par décret ou par voie conventionnelle et pour lesquels il est d’usage constant de ne pas recourir au contrat à durée indéterminée ;

e) durée d’un chantier ou d’un projet.

Le terme est alors constitué par le retour du salarié remplacé ou la rupture de son contrat de travail, la fin de la saison, du chantier ou du projet ou la fin du surcroît occasionnel de travail ou de l’activité inhabituelle de l’entreprise.

Au moment de l’engagement, l’employeur doit communiquer au travailleur les éléments éventuellement susceptibles d’éclairer ce dernier sur la durée approximative du contrat.

Article 15.6 de la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015 portant Code du Travail