Sur quoi se base le juge des tutelles pour prononcer l’émancipation du mineur ?

Le juge des tutelles recueille le consentement du mineur et prononce l’émancipation si elle satisfait aux intérêts du mineur et s’il y a de justes motifs.

Dans tous les autres cas où le mineur n’est pas placé sous tutelle, le juge des tutelles peut, s’il y a de justes motifs, prononcer l’émancipation à la requête du mineur, ou de toute personne intéressée.

Articles 120 et 121 de la loi n° 2019-572 du 26 juin 2019 relative à la minorité