Que se passe-t-il lorsque la personne à qui l’enfant est confié décède ?

Si la personne à laquelle l’enfant a été confié dans les conditions de délégation décède ou si l’intérêt de l’enfant l’exige, le juge des tutelles statue d’office ou sur requête de tout intéressé sur le sort du mineur.

Article 20 de la loi n° 2019-572 du 26 juin 2019 relative à la minorité