L’adopté doit-il s’éloigner de sa famille d’origine?

Non.

L’adopté doit des aliments à l’adoptant s’il est dans le besoin, ainsi qu’à ses parents d’origine, et réciproquement.

Toutefois, les père et mère de l’adopté ne sont tenus de lui fournir des aliments que s’il ne peut les obtenir de l’adoptant.

Article 20 de la loi n° 2019-987 du 27 novembre 2019 relative à l’adoption