Un mari peut-il nier être le père de l’enfant né dans les liens du mariage ?

Oui.

Le mari peut désavouer l’enfant conçu pendant le mariage :

1°) s’il prouve que pendant le temps qui a couru depuis :

a) les trois centièmes (300) jours ou dix (10ème) mois ;

b) jusqu’au cent quatre-vingtième (180) jour ou sixième (6ème) mois ;

avant la naissance de cet enfant, il était dans l’impossibilité physique de cohabiter avec sa femme ;

2°) si, selon les données acquises de la science médicale, il est établi qu’il ne peut en être le père.

Article 4 de la loi n° 2019-571 du 26 juin 2019 relative à la filiation