11 – Le cautionnement du candidat qui décède reste-t-il un acquis à l’Etat ?

Non.

En cas de décès d’un candidat, le cautionnement est restitué à ses ayants-droit.

Article 24 de la loi n° 2000-514 du 1er août 2000 portant Code électoral, telle que modifiée par les
lois n°2012-1130 du 13 décembre 2012, n° 2012-1193 du 27 décembre 2012, n° 2015-216
du 2 avril 2015, n° 2016-840 du 18 octobre 2016, l’Ordonnance n° 2018-939
du 18 décembre 2018 et l’Ordonnance n° 2020-356 du 08 avril 2020