14 – Faire ou laisser exécuter sciemment par un mineur des travaux dangereux ?

Emprisonnement d’un à cinq ans
et une amende de 500.000 à 1.000.000 de francs
ou de l’une de ces deux peines seulement

La peine ci-dessus pour quiconque fait ou laisse exécuter sciemment par un mineur des travaux dangereux.

Sont considérés comme dangereux par nature ou selon les conditions dans lesquelles ils s’exercent et interdits aux mineurs, les travaux dont la liste est fixée par arrêté du ministre chargé du Travail.

Article 433 de la loi n° 2019-574 du 26 juin 2019 portant Code pénal