La mutation temporaire de la salariée en grossesse ne doit-elle pas provoquer la diminution de son salaire?

Oui.

La mutation ne doit entraîner aucune diminution de rémunération même si le nouveau poste est inferieur à celui occupé habituellement.

En cas de désaccord, la rupture qui en découle est réputée être du fait de l’employeur.

Article 23.7 de la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015 portant Code du Travail