Comment est notifié le jugement en cas de jugement par défaut ?

En cas de jugement par défaut, notification du jugement est faite à la partie défaillante, par le greffier.

Le jugement par défaut est susceptible d’opposition dans les dix (10) jours et d’appel dans les quinze (15) jours à compter de la notification à personne ou à domicile. Passé ce dernier délai, le jugement est exécutoire.

Sur opposition, le président convoque à nouveau les parties ; le nouveau jugement, nonobstant tout défaut, est exécutoire.

Article 81.28 de la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015 portant Code du Travail