Le contrôle médical des travailleurs de nuit se limite-t-il aux visites médicales obligatoires ?

Non.

Hormis les visites médicales obligatoires prévues par le Code du Travail et notamment celles qui sont effectuées à l’occasion de l’embauche et de la reprise du travail après une absence de plus d’un mois, le travailleur régulièrement employé à un travail de nuit doit bénéficier d’un contrôle de son état de santé au moins deux fois par an, en vue d’apprécier son aptitude au poste de travail occupé.

En cas d’inaptitude à continuer son activité justifiée par un rapport médical spécial, le travailleur devra être transféré à un autre poste.

Article 11 du décret n° 96-204 du 7 Mars 1996 relatif au travail de nuit