Le tuteur est-il entendu avant sa destitution ou son exclusion ?

Oui.

Dans les cas de destitution ou d’exclusion, le tuteur ne peut être exclu ou destitué qu’après avoir été entendu ou appelé.

S’il adhère à la délibération, mention en est faite au procès-verbal. Dans ce cas, un nouveau tuteur est désigné.

S’il n’y adhère pas, il peut se pourvoir contre cette délibération conformément aux présentes dispositions.

Toutefois, le juge des tutelles peut, s’il estime qu’il y a urgence, prescrire séance tenante des mesures provisoires dans l’intérêt du mineur.

Article 87 de la loi n° 2019-572 du 26 juin 2019 relative à la minorité