Qui est investi des droits de l’autorité parentale dans l’adoption simple ?

L’adoptant est, du fait de l’adoption, seul investi à l’égard de l’adopté, de tous les droits de l’autorité parentale.

Si l’adoptant est le conjoint du père ou de la mère de l’adopté, il a concurremment avec lui l’autorité parentale.

Les droits résultant de l’autorité parentale sont exercés par le ou les adoptants dans les mêmes conditions qu’à l’égard de l’enfant né dans le mariage.

Article 18 de la loi n° 2019-987 du 27 novembre 2019 relative a l’adoption