L’adoption est-elle opposable aux tiers dès les débats d’adoption ?

Non.

L’adoption n’est opposable aux tiers qu’à partir de la mention ou de la transcription du jugement ou de l’arrêt.

Lorsque la mention a été portée à des dates différentes sur l’exemplaire des registres déposé au centre d’état civil compétent et sur celui déposé au greffe, l’adoption ne produit effet à l’égard des tiers qu’à la date de la mention portée en second lieu.

Article 15 de la loi n° 2019-987 du 27 novembre 2019 relative à l’adoption