La célébration du mariage a-t-elle lieu immédiatement en cas de silence du Procureur de la République ?

Non.

Si le mariage n’a pu être célébré en raison du silence du procureur de la République, les parties intéressées peuvent présenter requête au président du Tribunal territorialement compétent.

Article 72 de la loi n° 2018-862 du 19 novembre 2018 relative à l’état civil