Le conjoint survivant contre lequel il existe un jugement de séparation de corps passé en force de chose jugée peut-il prendre part à la succession ?

Non.

Seul le conjoint survivant contre lequel il n’existe pas de jugement de séparation de corps passé en force de chose jugée, prend part à la succession.

Un jugement passé en force de chose jugée est un jugement qui n’est plus susceptible de recours parce que, soit  les recours ont été épuisés, soit que les délais sont expirés.

Article 36 de la loi n° 2019-573 du 26 juin 2019 relative aux successions