Comment la donation entre vifs acceptée est parfaite ?

La donation dûment acceptée est parfaite par :

a) le seul consentement des parties

b) ou, dans le cas du sourd-muet qui ne sait pas écrire, à compter de la signature de l’acte par l’administrateur ad hoc.

La propriété des objets donnés est transférée au donataire, sans qu’il soit besoin d’autre tradition.

Articles 34 et 36 de la loi n° 2020-669 du 10 septembre 2020 relative aux libéralités