02 – Cas pratique  de calculs des droits en cas de licenciement

Madame Kouadjané, agent de maîtrise qui, après avoir exercé comme comptable pendant 14 ans dans la société LOIDICI.COM avec un salaire moyen mensuel de 475 000 FCFA, a été licenciée le 30/9/2007 pour faute sérieuse.

Madame Kouadjané est revenue de son dernier congé le 01/03/2007.

LOIDICI.COM n’accorde pas la gratification à son personnel.

Quels seront les droits de licenciement de Madame Kouadjané ?

Rappel :

En l’absence de faute lourde où le travailleur n’a pas droit à des indemnités cd licenciement, tout travailleur licencié bénéficie de :

a) son salaire de présence effective qui correspond au salaire du dernier mois où le salarié a effectivement travaillé ;

b) son indemnité de licenciement.

c) son indemnité compensatrice de congés payés ;

d) son indemnité compensatrice de préavis ;

e) sa gratification à condition que l’employeur l’accorde à son personnel en fin d’année ;

N.B : Exceptionnellement des dommages et intérêts si le licenciement est qualifié d’abusif par le juge