03 – Correction du cas pratique de calculs des droits de départ négocié

Rappel :
Le travailleur qui part sur la base d’un départ négocié a droit à :

a) son salaire du mois ;

b) l’indemnité compensatrice de congés payés ;

c) l’indemnité compensatrice de préavis ;

d) la gratification ;

e) l’indemnité de départ ;

f) la prime incitative de départ. Elle est négociée entre le travailleur et l’employeur. Si le travailleur parvient à bien défendre son cas, il aura une somme conséquente comme point de départ du calcul des droits.

Nous aurons :

a) son salaire de présence = 150 000 F

b) l’indemnité compensatrice de congés payés = 60 000 F

c) l’indemnité compensatrice de préavis = 150 000 F

d) l’indemnité de départ = 980 000 F

e) la prime incitative de départ : 150 000 F x 12 = 1 800 000 F

Les droits de Madame Gnon Désirée :
150.000 F + 60.000 F + 150.000 F + 980.000 F + 1.800.000 F = 3.140.000 FCFA