03 – Quel est l’avantage pour le condamné qui renonce aux voies de recours contre son jugement?

En cas d’acquiescement, le ministère public peut accorder au condamné un échéancier pour le paiement de l’amende et des frais de procédure, ou une réduction de 50 % du montant de l’amende, lorsque le paiement s’effectue dans le délai d’un (1) mois à compter du jour de l’acquiescement.

Article 713 de la loi n° 2018-975 du 27 décembre 2018 portant code de Procédure pénale