11 – Quelles sont les honoraires d’un avocat ?

Les honoraires auxquels l’avocat peut prétendre pour plaidoiries, notes, consultations, assistance aux audiences ou travaux extraordinaires sont librement débattus et fixés entre l’avocat et ses clients, indépendamment du tarif établi par l’Etat.

Mais, la fixation à l’avance d’honoraires en fonction de résultat à intervenir est interdite.

Lorsqu’un avocat représente les parties devant la Cour d’appel, il perçoit le double du droit fixe et le même droit proportionnel ou variable que devant les juridictions de Première Instance. Ces droits s’ajoutent, le cas échéant, à ceux alloués pour la représentation devant la juridiction de Première Instance.

Devant la Cour suprême, il perçoit le triple du droit fixe et un droit variable calculé dans le tarif établit par l’Etat.

La profession d’avocat est une activité libérale et pour réaliser un chiffre d’affaires élevé, le futur avocat doit posséder certaines qualités.

En effet, exerçant pour son propre compte, la compétence, le sérieux dans le travail et/ou la spécialisation dans un domaine particulier sont indispensables au candidat à la profession d’avocat.