Où s’ouvre la succession ?

La succession s’ouvre au dernier domicile du défunt pour l’ensemble des biens.

Pour les cas où le dernier domicile ne serait pas connu, la succession s’ouvre à la dernière résidence.

Sont portées devant le juge de ce domicile ou de cette résidence les actions en nullité ou en réduction des dispositions du défunt, l’action en partage et l’action en pétition d’hérédité.

Dans le cas de partage d’une même succession entre des cohéritiers étrangers et ivoiriens, ceux-ci prélèvent sur les biens situés en Côte d’ivoire une portion égale à la valeur des biens situés en pays étranger dont ils seraient exclus, à quelque titre que ce soit, en vertu des lois et coutumes locales.

Article 5 de la loi n° 2019-573 du 26 juin 2019 relative aux successions