Qui paie les frais d’estimation lorsque le partage est attaqué pour un avantage plus grand accordé à un héritier ?

L’enfant qui, déclare que l’un des copartagés a reçu un avantage plus grand que la loi ne le permet et attaque le partage fait par l’ascendant, doit faire l’avance des frais d’estimation, et il les supportera en définitive, ainsi que les dépens de la contestation, si sa réclamation n’est pas fondée.

Article 133 de la loi n° 2019-573 du 26 juin 2019 relative aux successions