Qui informe les héritiers de l’existence d’un testament ?

En France, il existe le Fichier Central de Dispositions de Dernières Volontés (FCDDV) où, lorsque vous disposez de l’acte de décès, vous pouvez interroger le FCDDV pour savoir si un testament a été établi par le défunt.

En Côte d’Ivoire, le testament est conservé chez le notaire approché par le testateur.

Si le testateur a mentionné le nom du notaire en un endroit avec les précisions nécessaires ou s’il a confié l’existence de son testament à une personne de confiance, le testament sera évoqué sinon, les dernières volontés du défunt risquent d’être ignorées.

Il s’avère primordial que cette défaillance de la non centralisation des testaments soit réglée par le Garde des Sceaux, ministre de la Justice.