Se remarier sans la dissolution du précédent mariage peut-il conduire en prison ?

Oui.

Toute personne étant engagé dans les liens du mariage en contracte un autre avant la dissolution du précédent est puni d’un emprisonnement de six mois à trois ans et d’une amende de 50.000 à 500.000 francs.

L’officier de l’état civil qui prête son ministère à ce mariage en connaissant l’existence du précédent, est condamné à la même peine.

La tentative est punissable.

Article 455 de la loi n° 2018-574 du 26 juin 2019 portant Code pénal