L’officier de l’état civil a-t-il pouvoir pour célébrer un mariage sans mainlevée ?

 

Non.

L’officier de l’état civil saisi de l’opposition ne peut procéder à la célébration du mariage tant que la mainlevée n’en a pas été prononcée.

Lorsque la décision de mainlevée est devenue irrévocable, elle est notifiée à l’officier de l’état civil, par le procureur de la République, en la forme administrative, ou par les intéressés, par acte extrajudiciaire.

Article 12 de la loi n° 2019-570 du 26 juin 2019 relative au mariage