Comment est accordée l’obligation d’aliment ?

Les aliments ne sont accordés que dans la proportion des besoins de celui qui en est bénéficiaire et des ressources de celui qui les doit.

Lorsque celui qui fournit ou celui qui reçoit les aliments est replacé dans un état tel que l’un ne puisse plus en donner ou que l’autre n’en n’ait plus besoin, en tout ou partie, la décharge ou la réduction peut être demandée.

La juridiction compétente est celle du lieu de résidence du débiteur de l’obligation alimentaire.

Articles 49 et 50 de la loi n° 2019-570 du 26 juin 2019 relative au mariage